21 août 2015

Tu iras en enfer

Article écrit le 08/10/2010

Tu iras en enfer de Stephen LeatherLa vie de Jack Nightingale, jeune négociateur pour la police londonienne, bascule le jour où, malgré ses efforts pour l'en dissuader, une fillette de 9 ans se jette dans le vide. Lorsque le père de celle-ci meurt "accidentellement", Nightingale est écarté de la police. Au même moment, il reçoit un étrange message de son père biologique lui annonçant que, suite à un accord passé jadis avec un démon, le diable viendra chercher son âme le jour de ses 33 ans. Délire d'un déséquilibré ou menace réelle ?
Jack n'apporte pas véritablement de crédit à ce mystérieux pacte : il ne croit pas plus au diable qu'en Dieu. Seule la soif de comprendre son histoire lui importe. L'aide de son assistante Jenny lui sera fort précieuse. Il n'en demeure pas moins seul face à son destin et n'a que deux semaines pour percer le mystère de sa naissance...


Tu iras en enfer de Stephen Leather, 414 pages, Éditions First, 2010

Mon avis : Avant tout, merci à Babelio et aux éditions First pour cette lecture !

Jack Nightingale était négociateur jusqu'au jour où, appelé pour une tentative de suicide, la jeune Sophie, 9 ans, après lui avoir fait comprendre ce qu'elle avait subi, se jette de l'immeuble. Sous le choc, Jack part trouver le père de la petite qui travaillait à ce moment-là. La rencontre se soldera par la défenestration de cet homme. Suicide, meurtre ? Rien n'a pu être prouvé.

Deux ans plus tard, Jack Nightingale s'est reconverti en détective privé. Il pense sans doute que rien ne pourra être pire que ce qu'il a vécu ce jour-là... jusqu'à ce qu'il découvre qu'il a été adopté. Son père biologique lui lègue son manoir et tout ce qu'il y a dedans. Mais surtout il lui révèle par DVD qu'il a vendu l'âme de Jack et que ses jours sont comptés. Ce que Jack prend pour les divagations d'un vieux fou, finit rapidement par devenir une réelle menace.

J'ai beaucoup aimé cette lecture. Tout s'articule à la perfection, permettant une lecture des plus fluides. Chaque personnage a son intérêt, aucun n'est de trop. L'intrigue est passionnante, servie par de courts chapitres qui rendent la lecture toujours plus haletante. Le dénouement, qui est certes prévisible aux vues des pages précédentes, n'en reste pas moins palpitant, mettant en jeu les forces du mal dans toute leur splendeur. Quant au final, il nous fait bien des promesses... espérons qu'elles seront tenues !

Il y a juste un petit bémol : j'ai l'impression qu'il y a comme des blancs par moment. L'histoire est supposée se dérouler sur deux semaines mais on arrive si rapidement d'un vendredi à un autre qu'on a parfois l'impression que certains jours n'ont pas existé. Mais ça n'enlève rien à la compréhension et à la qualité de ce livre.

Note : 5 bulles sur 5
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. Inconnu au bataillon avant la lecture de ta chronique, ce livre me donne désormais envie ! Je note :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il fait parti des premiers thrillers fantastiques que j'ai lu, et j'en garde un bon souvenir !

      Supprimer