12 août 2015

Celle qui en savait trop

Keisha est une charmante arnaqueuse. Cette fausse médium offre ses services moyennant finances à toutes les âmes en détresse, en particulier aux familles en quête d'un proche disparu... Et justement, Wendell Garfield a perdu sa femme, partie un jeudi soir pour faire ses courses hebdomadaires, mais qui n'est jamais rentrée.
Quand Keisha vient frapper à la porte du mari désespéré pour lui proposer son aide, elle ne se doute pas que, pour une fois, ses "visions" vont frôler de très près la vérité. Alors pourquoi Garfield semble-t-il si violemment contrarié ?
Keisha n'a décidément aucun don de voyance : elle vient de se jeter dans la gueule du loup...
Celle qui en savait trop de Linwood Barclay
Celle qui en savait trop
de Linwood Barclay, 301 pages, France Loisirs, 2014

Mon avis : Avec Celle qui en savait trop, Linwood Barclay change de mode opératoire. Exit le schéma de la bonne petite famille a priori parfaite sous tout rapport où l'un des deux membres du couple fait des découvertes qui vont changer sa vie à tout jamais. Ici Keisha est une arnaqueuse, le ton est donné dès le départ. Un changement de direction qui donne une bouffée d'air frais. Comme toujours le style est simple, le rythme toujours aussi rapide voire haletant. A nouveau, je ferai ce petit reproche à l'auteur : il n'est pas très prolixe en terme de description. Certes trop c'est trop, mais pas assez, c'est un peu dommage et ça ne nous aide pas vraiment à visualiser les choses.

Le personnage de Keisha, malgré ses activités douteuses, est attachant, et jusqu'au bout on croisera les doigts pour qu'elle s'en sorte. Elle tente de s'en sortir comme elle peut, pour elle et pour son fils tout en répétant sans s'en rendre compte le schéma que sa mère lui a inculqué quand elle était elle-même enfant.
Rona Wedmore, qui enquête sur la disparition d'Ellie Garfield, donne l'impression de faire son boulot en y mettant tout ce qu'elle peut et sans laisser le moindre détail lui échapper. Elle n'exclut aucune possibilité, ce qui donnera du fil à retordre à chacun des protagonistes. Car dans cette histoire, si on y regarde bien, chacun a sa part de culpabilité pour une raison ou pour une autre. Il n'y a pas que les gentils et les méchants de chaque côté de la barrière.
Les Garfield sont les premiers à avoir à se reprocher des choses. S'ils paraissent blanc comme l'agneau qui vient de naître à première vue, rapidement, on se rend compte qu'eux aussi ont leur part de secrets.

L'énigme ne réside pas tellement dans l'identification du coupable. Les choses sont plus ou moins claires assez rapidement. Même si l'on ne devine pas tous les détails avant que l'auteur ne le décide vraiment, pour autant il nous laisse comprendre la trame globale sans que cela ait une incidence sur la qualité du livre. En effet ce qui nous tient réellement en haleine c'est la façon dont les choses vont se dérouler. Keisha va-t-elle réussir à se dépêtrer de ce guêpier dans lequel elle s'est fourrée sans s'en douter ? Ajoutons à cela les petits rebondissements aux bons moments, à croire que le sort s'acharne, et le suspens est complet ! On ne peut que se demander comment les choses se seraient passées si Keisha avait choisi une autre option quand on lui en a laissé la possibilité.

En résumé, un livre que j'ai dévoré d'une traite. Court mais efficace !

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. Je le note pour une prochaine lecture ! J'apprécie beaucoup Linwood Barclay, ses livres sont toujours divertissants, je passe toujours un très bon moment !

    RépondreSupprimer
  2. Jusque maintenant je n'ai été véritablement déçue que par un seul de ses livres. Il sait maintenir le suspense. Et sur celui-ci, ce qui marque c'est vraiment le fait que les protagonistes ne soient pas totalement innocents de tout.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...