15 octobre 2016

Sur ma peau

La ville de Wind Gap dans le Missouri est sous le choc : une petite fille a disparu. Déjà l'été dernier, une enfant avait été sauvagement assassinée...
Une jeune journaliste, Camille Preak, se rend sur place pour couvrir l'affaire. Elle-même a grandi à Wind Gap.

Mais pour Camille, retourner à Wind Gap, c'est réveiller de douloureux souvenirs. À l'adolescence, incapable de supporter la folie de sa mère, Camille a gravé sur sa peau les souffrances qu'elle n'a pu exprimer. Son corps n'est qu'un entrelacs de cicatrices...
On retrouve bientôt le cadavre de la fillette. Très vite, Camille comprend qu'elle doit puiser en elle la force d'affronter la tragédie de son enfance si elle veut découvrir la vérité...


Sur ma peau de Gillian Flynn

Sur ma peau de Gillian Flynn, 379 pages, Le Livre de Poche, 2014

Mon avis : Camille Preak, journaliste, est envoyée dans la ville de son enfance pour rédiger un article sur le meurtre d'une fillette et la disparition d'une deuxième. Frank Curry, son rédacteur en chef est persuadé qu'il s'agit de meurtres en séries. Mais pour Camille, réintégrer la ville de Wind Gap n'est pas si facile. Petit à petit les souvenirs de son enfance vont revenir : sa sœur, sa relation avec sa mère Adora, les automutilations...

Retrouver l'auteure dans un nouveau livre (enfin techniquement c'est son premier) a été un vrai plaisir. Enfin presque, non ce livre n'est pas un coup de cœur, ce qui ne veut pas dire que je n'ai pas aimé. Comme pour les deux suivants, l'écriture de Gillian Flynn est très agréable à lire. Elle ne donne pas dans la description à outrance, mais sait s'y attarder quand c'est nécessaire. On découvre la ville de Wind Gap et surtout la mentalité de ses habitants. J'ai eu l'impression de faire un retour en arrière. Ils ont une façon de penser particulièrement ancienne... totalement contre-balancée par la jeune génération qui pour le coup est dans l'abus total à tous les niveaux, avec des jeunes plus qu'en avance sur leur âge. Le tout dans une ambiance particulièrement malsaine...

C'est le cas notamment d'Amma, la demi-sœur de Camille. Amma est odieuse avec les jeunes de son âge, voire de son groupe. Manipulatrice à souhait, elle sait obtenir ce qu'elle veut et sait parfaitement donner le change auprès de sa mère. C'est un personnage qu'on aurait envie de gifler et pourtant parfois, on se laisserait nous-même manipuler à avoir pitié d'elle.
Au départ je n'étais pas fan du personnage de Camille. Pas très motivée dans la vie, à mille lieues de l'image de l'adulte réfléchie et pouvant être un modèle pour sa jeune sœur... bien loin de ce que l'on attendrait d'une journaliste. Mais au fil des pages, avec son histoire délivrée au compte-goutte, on finit par comprendre qu'elle en soit arrivé là. Décidément, Gillian Flynn a l'art de nous servir des personnages écorchés-vifs.
Leur mère, Adora, est un personnage détestable, et on comprend vite que beaucoup en ville ne la portent pas dans leur cœur.

J'ai bien cru, très rapidement, et jusqu'aux dernières pages que j'avais cerné le coupable de ces meurtres. Mais l'auteure nous offre un retournement de situation de dernière minute auquel on ne s'attend pas une seule seconde. Et c'est ce retournement qui sauve le livre. On en arrive à la raison du pourquoi ce livre n'est pas un coup de cœur : si je me suis trompée sur l'identité du coupable, pour autant j'ai très rapidement percé le mystère qui entoure le livre de façon plus globale. L'auteure nous met trop de clés en main dès le départ. Pour moi cette énigme (parce qu'au final dans ce livre, il y en a deux) était une évidence si bien que je voyais le final arriver sans surprise. Quand la confirmation m'a été faite clairement, je n'ai pas du tout été étonnée... bref je me suis un peu ennuyée de ce côté-là. Mais pour autant j'ai aimé puisque le coupable n'est pas du tout celui auquel on pense. J'y ai bien pensé un petit moment mais vraiment peu de temps : je voyais mal comment c'était possible, mais là-dessus la réponse nous est donnée. Par ailleurs, même si j'avais cerné cette partie du livre, il reste très agréable à lire. Découvrir les personnalités, et pour certains l'histoire, des différents personnages permet malgré tout de garder notre attention éveillée tout au long du livre.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire