04 mars 2016

Fenêtre sur crime

La voici la voilà enfin ! Ma chronique pour Fenêtre sur crime de Linwood Barclay débarque enfin ! Malheureusement la critique ne sera pas aussi complète que si je l'avais écrite en temps et en heure (lecture qui date de 2015 quand même...) mais je vais faire de mon mieux !

Agoraphobe et schizophrène, Thomas n'a pas quitté sa chambre depuis quinze ans. Sa seule ouverture sur le monde : son ordinateur, et l'application Whirl360, un site de cartographie en ligne dont il mémorise chaque détail, persuadé que ses connaissances pourront servir à la CIA.

Et puis, un jour, alors qu'il arpente virtuellement les rues de Manhattan, Thomas voit, il en est sûr, le visage d'une femme à la fenêtre, asphyxiée dans un sac plastique.
Peut-on encore la sauver ? Doit-il prévenir la police ? Qui pour croire les propos d'un témoin aussi peu fiable ?

Une seule personne peut l'aider : son frère, Ray, qui avait choisi de prendre ses distances avec la folie de Thomas.
Cette fois pourtant... Et si Thomas avait réellement assisté à un meurtre ? Et s'il y avait un tueur en liberté ? Et si tout cela n'était que le début d'une terrifiante course-poursuite ?


Fenêtre sur crime de Linwood Barclay

Fenêtre sur crime de Linwood Barclay, 651 pages, France Loisirs, 2015

Mon avis : Avec Fenêtre sur crime, l'auteur nous embarque dans le quotidien de deux frères, Ray et Thomas, qui doivent réapprendre à vivre ensemble alors que l'un d'eux, Thomas, est schizophrène. Ray va devoir faire le choix de s'occuper de Thomas après le décès inattendu de leur père suite à un accident dont les circonstances restent pour le moins floues. Comme toujours avec Linwood Barclay, c'est monsieur tout le monde que l'on découvre, ni super héros, ni super flic, c'est celui qui a la vie que n'importe quel lecteur pourrait avoir. Et c'est bien pour ça qu'on s'identifie si vite aux personnages. Niveau décor, il nous laisse un peu trop d'imagination. En effet, comme souvent dans ses livres la priorité n'est pas aux descriptions. Encore que dans ce cas précis, ce n'est pas réellement un problème puisque l'action se situe bien souvent chez Ray et Thomas. Comme toujours, l'auteur écrit de façon efficace, en allant à l'essentiel et nous incitant à accélérer la lecture. Pour autant je n'ai pas retrouvé le sentiment d'urgence que j'ai pu ressentir avec ses autres livres.

Et puis un jour la vie de monsieur tout le monde est chamboulée pour devenir celle de monsieur à la vie impensable. Forcément nous lecteurs, nous savons que quand Thomas découvre ce qu'il pense être un meurtre sur internet, il ne se trompe pas. Mais Ray, personnage du livre ne peut pas le savoir. Alors oui, il décide de se rendre sur les lieux pour soulager son frère, persuadé que ce qu'il a vu ne correspond à rien. C'est aussi ça qui fait qu'on s'attache à ce personnage : malgré son agacement, il est prêt à se déplacer pour rassurer son frère, là ou d'autres n'auraient rien fait.
Thomas aussi est un personnage attachant. Mais aussi mystérieux, dans le sens où très rapidement, on sent que derrière sa personnalité particulière, se cache un passé trouble dont personne n'a la moindre idée. Petit à petit on fini par comprendre quel est ce secret mais seulement dans les grandes lignes. Les détails nous seront révélés par l'auteur en temps voulu.

Quand on y regarde de plus près, on retrouve trois énigmes à résoudre dans ce livre : le drame qui se cache derrière cette forme aperçu à une fenêtre mais aussi qui, car ce qui parait évident ne l'est pas forcément ; les circonstances de l'accident qui a pris la vie du père de Ray et Thomas ; et enfin le passé de Thomas. C'est avec cette triple énigme que l'auteur fait fort en maintenant la barque jusqu'au bout avec de nombreux rebondissements, nous laissant croire à certaines évidences pour finalement nous montrer que l'on se trompait sur toute la ligne.

Voici donc à nouveau un livre de Linwood Barclay avec lequel je ne me suis pas ennuyée. Hâte de lire le prochain.

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. J'avais lu un seul livre de l'auteur qui ne m'avait pas plu mais j'ai envie de retenter quand même, pourquoi pas avec ce titre ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En réfléchissant bien pour répondre, je me suis rendue compte que la qualité était assez aléatoire avec Linwood Barclay. En général les livres sont agréables à lire et permettent de passer un très bon moment sans pour autant être des must-have, parfois certains sont vraiment très surprenants, c'est le cas avec Fenêtre sur crime, selon mon avis du moins. Et il y a les moins bons. Je pense tout particulièrement à Ne la quitte pas des yeux qui était prévisible du début à la fin. Après je suis du genre à toujours laisser une deuxième chance à un auteur donc je ne peux que te conseiller de retenter ta chance avec un autre livre. Et qui sait, celui-ci sera peut-être le bon !

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...