21 février 2017

Terre de Sendre, Livre 1 : Le rite de Lumness

Que peut-on faire d’une jeune fille qui, sur un coup de tête, vient de ruiner les projets politiques que l’on avait bâtis autour d’elle ?
L’envoyer au couvent paraissait une bonne idée...
Avec l’accroissement des troubles aux frontières du monde connu, Sendre va découvrir au gré de ses rencontres que le monde n’est pas aussi manichéen qu’elle le pensait, et que trahisons et alliances peuvent bouleverser la donne, quel que soit le camp dans lequel on se tient.




Terre de Sendre, Livre I : Le rite de Lumness de Matthieu Fichez, 643 pages, Librinova, 2016

Mon avis : J'ai été contactée par l'auteur de Terre de Sendre, Matthieu Fichez, via Babelio, pour me présenter ce roman auto-édité. La présentation qui en était faite était plutôt convaincante. En farfouillant j'ai trouvé beaucoup d'avis positifs. J'ai donc décidé de lui laisser sa chance. J'ai acheté ce livre au format numérique : à ce moment-là il n'était pas encore disponible en version papier, mais je viens de découvrir que c'était désormais le cas, en passant directement par le site de Librinova.

Ce premier tome commence avec le personnage de Sendre, fille du chevalier de FlammeBois, du royaume de Chasèle. Elle va être témoin d'une attaque de créatures dans leur domaine, au cours de laquelle elle ne va pas rester inactive et va sauver la vie de sa mère et sa sœur en tuant l'une de ces créatures. Compte-tenu de cet exploit, son père va décider de lui affecter un précepteur, Roland, auquel Sendre est tout particulièrement attachée. Des sentiments vont rapidement naître entre les deux personnages. Cependant le père de Sendre a d'autres projets pour elle et les choses vont très mal se terminer. On va alors suivre l'évolution de Sendre jusqu'à ses 18 ans, si mes souvenirs sont bons. Elle va passer par beaucoup d'épreuves différentes, mais je ne vous en dis pas plus. En parallèle, on découvre de nombreux personnages dont Hinriegh issu d'un royaume prônant la magie noire, et Mist et Yothol, un magicien et un elfe, pour ne citer qu'eux.

Mine de rien ce livre est assez consistant : d'après amazon, la version papier fait 643 pages, donc c'est quand même un bon petit pavé... qui se lit très bien et très vite malgré ses défauts. Pour commencer j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de répétitions : dans un même paragraphe, voire et surtout dans une même phrase avec le même mot pouvant être répété jusqu'à 3 fois... De temps en temps ça passe, mais j'ai trouvé que c'était un peu trop fréquent.
Le style d'écriture est assez aléatoire. Certains passages peuvent être écrits sur un ton très sérieux, presque guindé, et d'autres sont beaucoup plus "relâchés" avec des personnages qui en perdraient presque (je dis bien presque) leur crédibilité. J'ai eu quelques problèmes de compréhension avec certaines phrases : j'ai eu beau les relire encore et encore, je n'en ai jamais compris le sens. Pour le coup je vous rassure ça doit concerner deux ou trois phrases grand maximum dans tout le livre, ce n'est donc pas un drame (rappelons par ailleurs qu'il s'agit d'un premier livre).
Gros soucis que j'ai également rencontré : la temporalité. J'étais complètement perdue en particulier pour Sendre, mais pas que. J'ai eu l'impression qu'on avançait très vite dans le temps pour certains personnages, mais beaucoup moins pour d'autres, pour finalement en arriver à un même moment à la fin du livre. Ça a rendu ma lecture difficile, j'avais vraiment du mal à me rendre compte du temps qui s'était écoulé d'un chapitre à l'autre pour tel ou tel personnage...

Côté personnages justement, le moins que l'on puisse dire est qu'ils sont tous très fouillés. Chacun a sa personnalité propre. L'auteur a vraiment réussi à donner de la profondeur à chacun d'entre eux. Sendre est sans cesse tiraillée entre sa conscience morale et ce que la logique ou plutôt ses supérieurs vont lui dicter. Elle n'a pas eu une vie facile mais elle sait se défendre et n'hésite pas à parler tout haut au risque de s'attirer des ennuis.
Hinriegh est un personnage un peu déstabilisant. De son côté on a plutôt l'impression d'être du côté des "méchants" mais pourtant il me fait l'effet de quelqu'un de droit et de juste. À voir par la suite comment va évoluer son personnage, mais il m'intrigue quand même beaucoup.
En revanche j'ai trouvé le duo Mist et Yothol en décalage par rapport au reste. Ce qui ne m'a pas empêché d'apprécier les passages les mettant en scènes ceci dit. D'ailleurs paradoxalement j'aime beaucoup ce duo de personnages. Avec eux le ton semble plus à la rigolade, d'où cette sensation que je pouvais avoir de décalage. On a presque du mal à les prendre au sérieux. Et pourtant c'est clair qu'il ne faut pas les chercher ces deux-là !

Au final dans tout ça, on termine ce livre avec beaucoup de questions en tête. On voit défiler la vie de chacun, pour certains des moments de leur vie, pour finalement arriver à cet instant où tout se rassemble et où la grande question est "finalement qui sont les méchants ?". C'est un peu ce qui fait l'originalité de ce livre : l'auteur ne nous décrit pas des gentils d'un côté, des méchants de l'autre. Il décrit des personnages, à nous de savoir si on les aime ou pas. Mais on ne sait pas si un clan va devoir se battre contre l'autre, ou si les deux vont s'allier pour combattre un ennemi tapi dans l'ombre qu'on devine un peu tout au long de la lecture. Pour ma part je vois ce livre comme un premier tome qui permet de planter le décor. Et ce décor n'est pas des moindres. J'ai été totalement emballée par cet univers très riche que Matthieu Fichez a créé, par les personnages auxquels il a donné naissance. Si bien que les points négatifs que j'ai pointés du doigt en début d'article, concernant le style d'écriture, passent au second plan. Les défauts sont là, on ne va pas les nier (pour ma part en tout cas) mais ils sont "gommés" par la richesse de cet univers et tout le mystère qui gravite autour.

J'ai vraiment hâte de découvrir le deuxième tome, je ne sais pas pour quand il est prévu. Mais j'espère pouvoir rapidement obtenir les réponses, au moins à une partie, des questions que je me pose.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...