02 janvier 2017

Une avalanche de conséquences

Qu'est-ce que Lily a bien pu découvrir dans le journal intime de son fiancé William Goldacre pour que celui-ci se précipite du haut d'une falaise du Dorset ? Et est-ce un hasard si, quelque temps plus tard, sa mère, Caroline Goldacre, se retrouve mêlée à une sombre affaire : la mort suspecte de Clare Abbott, l'auteur féministe dont elle était l'assistante ?
Si le lien entre les deux décès semble ténu, voire inexistant, le sergent Barbara Havers est néanmoins déterminée à faire éclater la vérité. Il n'en faudra pas moins pour restaurer auprès de sa hiérarchie son image salement écornée par une précédente enquête. Elle est soutenue par son supérieur, l'inspecteur Thomas Lynley, qui suit une piste à Cambridge, où le corps de Clare a été retrouvé. Barbara Havers, de son côté, cherche quel mystère se cache dans la campagne du Dorset, d'apparence si paisible...




Une avalanche de conséquences d'Elizabeth George, 610 pages, Presses de la Cité, 2016

Mon avis : Dans ce dernier livre d'Elizabeth George, Une avalanche de conséquences, nous retrouvons Barbara Havers en très mauvaise posture suite aux nombreuses erreurs commises dans l'enquête précédente. Isabelle Ardery menace de la muter si elle ne suit pas les ordres la lettre et si elle ne vient pas au travail avec des vêtements convenables. Havers a tellement la pression qu'elle a du mal à enquêter et réfléchir comme elle a toujours su le faire. Lynley tente de la soutenir, mais il n'est pas certain que cela soit suffisant. Elle va tenter de faire ses preuves sur le meurtre d'une personne qu'elle a rencontrée quelques mois plus tôt. Mais avant d'arriver à ce meurtre nous allons suivre différents personnages, en particulier la famille Goldacre qui a connu le suicide du plus jeune fils deux ans auparavant.

Comme toujours le style d'Elizabeth George est très fluide, particulièrement agréable à lire. À nouveau elle va nous plonger dans les plus noirs secrets des différents protagonistes. Sur ce livre, on retrouve la bonne vieille recette qui m'a tant manquée : des personnages intéressants, torturés, des lieux relativement communs, et une énigme qui tient la route.

C'est assez perturbant de voir Barbara Havers tenter de rester dans le rang. Elle ne nous avait jamais habitués à cela mais pour autant on sent que ça lui coûte énormément. On retrouve des scènes assez cocasses avec Dorothea Harriman qui s'est mis en tête de lui changer les idées et de la faire sortir dans tout un tas d'endroits insolites.
Lynley se retrouve peu à peu lui aussi, si bien qu'on sent qu'on retrouve l'esprit des livres plus anciens.
En revanche j'avoue que Simon, même si on le croise un peu, et Deborah m'ont beaucoup manqué sur ce livre.
Isabelle Ardery, nouveau commissaire, n'est pas à prendre avec des pincettes. Sa façon de vouloir transformer Havers n'est pas très saine je trouve. Faire en sorte qu'elle obéisse au règlement c'est une chose, mais la forcer à porter des vêtements qui ne lui ressemblent pas... je trouve que ça va un peu loin. Je pense que je vais avoir du mal avec ce personnage à l'avenir.
Pour ce qui est des personnages liés au meurtre, le moins que l'on puisse dire est qu'ils sont tous très complexes. Il est difficile de les cerner complètement. En revanche, j'ai trouvé Alastair, le mari de Caroline Goldacre, suspectée de meurtre, particulièrement fleur bleue... un peu trop même, ça devenait assez lassant à la fin. Mais bon, ce n'est pas le personnage que l'on voit le plus souvent donc ça n'entache pas le lecture pour autant.

En ce qui concerne l'intrigue, elle est assez longue à se mettre en place. De mémoire le meurtre survient vers 200 pages... J'ai eu peur un bon moment, en me disant, "OK tout ça s'est bien intéressant, et ça va sûrement nous servir par la suite, mais quand arrive-t-on dans le vif du sujet ?". Mais une fois que le meurtre arrive, on ne lâche plus le livre. Les 200 pages précédentes sont tout sauf inutiles (et on ne s'y ennuie pas pour autant je tiens à le préciser). L'intrigue est parfaitement ficelée. J'ai suspecté pratiquement tout le monde jusqu'au bout, sauf le vrai coupable. Et comme souvent avec elle, on en viendrait à comprendre le geste de l'assassin. Elizabeth George aborde un thème sombre et troublant qu'elle a déjà abordé par le passé mais de façon différente si bien qu'il n'y a pas de sentiment de déjà-vu.

Je peux maintenant le dire, Une avalanche de conséquences est le livre qui m'aura enfin réconciliée pour de bon avec l'auteure. J'ai enfin retrouvé ce que j'aimais dans ses livres. Je vous le conseille très fortement, et gardez surtout bien à l'esprit que tout est important y compris les 200 premières pages.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire