09 janvier 2017

Sans Famille

Je suis un enfant trouvé...
Mais jusqu'à huit ans j'ai cru que, comme tous les autres enfants, j'avais une mère.
Lorsque je pleurais, elle me serrait doucement dans ses bras.
Jamais je ne me couchais sans qu'elle vînt m'embrasser.
Elle me chantait des chansons.
Pour cela et pour bien d'autres choses encore, je croyais qu'elle était ma mère.




Sans Famille de Yann Dégruel, 193 pages, Éditions Delcourt, 2015

Mon avis : Avec Sans Famille, Yann Dégruel illustre à la perfection le roman du même titre d'Hector Malot. On y fait la connaissance de Rémi, un orphelin qui a été trouvé et adopté par une famille de fermiers. Ne s'en sortant plus financièrement, son père adoptif décide de le louer. Quitter sa mère va être un véritable déchirement pour Rémi qui va découvrir une nouvelle vie, le plus souvent dans les rues et dans le froid auprès d'un artiste ambulant et de sa troupe formée de 3 chiens et 1 singe.

Je suis rarement attirée par une BD mais la lecture du roman Sans Famille d'Hector Malot m'avait laissé un si bon souvenir, que, quand j'ai vu cet album, je n'ai pas pu résister. Pour planter un peu le décor, j'ai lu le livre alors que j'étais en CM2. J'ai adoré ce livre mais pour autant j'ai le souvenir d'une lecture frustrante. Comme je le lisais pour l'école, je ne pouvais pas le lire à mon rythme, ni à ma façon. Je ne le lisais pas pour me faire plaisir, pour m'évader, mais pour l'analyser. J'ai toujours voulu le relire mais je n'ai jamais trouvé le temps de le faire, d'autant que ma PàL, je ne le dirai jamais assez, est monstrueuse. Aussi me plonger dans cette BD m'a permis de retrouver un univers qui m'avait particulièrement touchée quand j'étais enfant. Je ne suis pas une grande connaisseuse des BD, cependant le graphisme est très réussi. Les dessins à eux-seuls restituent l'ambiance souvent mélancolique de la vie de Rémi.

Rémi est un jeune garçon courageux, qui, dans son malheur, a eu la chance de tomber sur un homme bon pour le louer à son père. Il va d'une certaine façon trouver une nouvelle famille grâce à Vitalis et sa troupe. Il va apprendre et découvrir beaucoup de choses, voyager, mais malheureusement pas toujours dans les meilleures conditions.

Cette adaptation du roman d'Hector Malot est particulièrement réussie, et retranscrit parfaitement l'ambiance du livre. Cette intégrale regroupe les 6 volumes qui se terminent chacun par un extrait de l'œuvre d'Hector Malot. Plus que jamais elle m'a redonné envie de relire le roman et je ne doute pas qu'elle puisse donner envie de le découvrir à des personnes qui ne le connaissent pas.

Alors si vous avez envie de redécouvrir Rémi d'une façon différente, n'hésitez pas. Il peut également faire un très beau cadeau.

Si vous avez lu cette BD, n'hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...