22 mars 2017

Hostiles

Quand Léa tourne la tête vers le conducteur de la voiture, sa ceinture de sécurité semble incrustée dans sa chair. Pas moyen de bouger. Tous les deux sont coincés dans l'habitacle, au fond d'un ravin, depuis ce mystérieux accident qui leur a fait dévaler la pente. Sans téléphone, sans personne pour les entendre appeler à l'aide. Ils ne savent pas qu'ils sont là pour longtemps. Très longtemps.



Hostiles de Franck Thilliez et Dominique Corbasson, 45 pages, Éditions Le Monde, 2013

Mon avis : Léa se réveille dans une voiture accidentée au bas d'une côte, auprès d'un homme qui a accepté de la véhiculer après que sa voiture soit tomber en panne. Ils sont perdus au milieu de nulle part, dans l'incapacité totale de se dégager du véhicule. Le tout sans moyen de communication avec le reste du monde.

Je n'en dirai pas plus : s'agissant d'une nouvelle, on va éviter de spoiler. Moi qui n'aime pas les nouvelles (trop court pour s'attacher aux personnages et s'immerger dans l'histoire), pour le coup j'ai trouvé celle-ci courte mais efficace ! Cette nouvelle décrit l'évolution psychologique d'une personne enfermée dans un espace clos, dans une situation stressante, avec une personne qu'elle ne connaît pas et qu'elle découvre au fil des minutes et heures. On passe par tous les stades pour Léa qui ne sait plus quoi penser. Le final m'a littéralement scotchée. Merci pour cette nouvelle plus que percutante !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...