27 mars 2017

Feu de glace

Alice Loudon mène une existence pleinement satisfaisante. Pourtant, il a suffi d'un échange de regards avec un inconnu croisé dans la rue pour qu'elle renonce à tout ce qui lui est cher. Lorsqu'elle se lance tête baissée dans sa liaison avec Adam Tallis, elle ne connaît rien de lui, pas même son nom. Sous l'emprise de la passion, elle quitte son compagnon pour aller vivre avec Adam et l'épouse dans les deux mois qui suivent leur première rencontre. Graduellement, à mesure qu'Alice découvre la personnalité complexe et tourmentée d'Adam, qu'elle s'efforce de percer ses secrets, sa curiosité initiale va virer à l'obsession, menaçant son couple, sa sécurité, son équilibre mental et jusqu'à sa vie...



Feu de glace de Nicci French, 331 pages, France Loisirs, 2000

Mon avis : Alice et Jake vivent une vie de couple tranquille. Ils ont leur petites habitudes, à la maison comme à l'extérieur avec les amis... jusqu'au jour où Alice rencontre Adam. Un simple regard dans la rue, et une liaison va débuter alors qu'elle ignore même son nom. Finalement elle va tout abandonner pour l'épouser. À ce moment-là, elle sait encore très peu de choses sur lui. Elle finira par découvrir des bribes de son passé et de sa personnalité petit à petit. Malheureusement, il existe beaucoup de zones d'ombres dans son passé, qu'Alice va faire en sorte de découvrir.

Ce roman se lit facilement. La plume de l'auteur est fluide, très agréable à lire. Toutefois, j'ai eu du mal avec les 100 premières pages de ce roman. Ceux qui me connaissent, savent désormais que la romance et moi... ça fait deux. Or, sur ces 100 pages en question, c'est de la romance.

Mais l'auteur (les auteurs ?) nous plante un peu le décor, puisqu'il est évident dès le départ qu'Adam est un personnage particulièrement possessif, manipulateur aussi puisqu'il sait jouer de son charme pour attirer la gente féminine, susciter la curiosité tout en gardant ses secrets pour lui.
Et c'est le moment où je rebondis sur le personnage d'Alice que j'avais envie de secouer dans tous les sens : est-ce qu'on se marie avec un homme qu'on connaît depuis seulement quelques semaines, et quand tout ce que l'on sait de lui c'est que : 1, il est alpiniste, 2, il n'aime pas parler de lui et garde son passé entier secret ? Même si elle va rattraper le coup par la suite avec sa curiosité, elle m'a vraiment paru très, trop, naïve.

Concernant l'énigme, je n'ai été, à aucun moment, surprise par l'auteur. C'est cousu de fil blanc, j'ai tout vu venir à 100 km. On nous donne beaucoup trop d'indices, on insiste beaucoup trop sur certains détails. Ce qui pouvait passer pour des rebondissements, trouvait une explication très rapide dans ma tête, et toutes se sont confirmées par la suite. Quant au final, je l'ai trouvé trop facile, j'ai osé espérer plus de résistance, mais non même pas.

C'est donc une lecture qui ne m'aura pas marquée, hormis le fait que c'est un collègue qui m'a demandé de le lire pour lui conseiller d'autres livres un peu dans le même genre... si tu passes par là, tu vas en entendre parler longtemps ! ;-P (mais tu as le droit de m'en conseiller d'autres quand même !). J'ai pas mal d'autres livres de l'auteur dans ma PàL, donc malgré tout, j'ai bien l'intention d'en lire un autre, et de ne pas m'arrêter à une seule lecture.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire