14 décembre 2016

Mercredi en musique #3


Bonjour à tous ! Ça faisait une éternité que je n'avais pas fait un "mercredi en musique". Ce n'est pourtant pas la matière qui manque, j'ai beaucoup de retard, ceci dit il s'agit de CD qui sont sortis depuis un bon moment maintenant, du coup ça ne me semble plus très adapté d'en parler comme si c'était une révélation. Alors à moins que je tombe sur un CD-pépite en rattrapant mon retard, je me concentrerai essentiellement sur les sorties plus récentes (même si elles commencent déjà à dater). Je vais donc reprendre ce rendez-vous avec KT Tunstall et son dernier album Kin.

KT Tunstall - Kin

À la première écoute de cet album, je n'ai pas du tout été emballée par les deux premiers titres.



Finalement après plusieurs écoutes je réalise que, si Hard Girls se laisse écouter mais sans plus, finalement le deuxième, Turned a Light On, a fini par tourner en boucle dans ma tête et j'ai rapidement fini par l'apprécier, il rappelle plutôt le premier album.



Maybe It's a Good Thing commence à devenir déjà plus punchy. Mais là où je suis totalement conquise, c'est sur Evil Eye qui me ramène tout droit vers Tiger Suit qui est mon album préféré de KT Tunstall.



Avec It took me so long to get here, But here I am, on découvre un son plus pop, des intonations qui étaient déjà présentes sur les titres précédents mais de façon moins évidente. Ça étonne un peu (ceci dit il fallait s'y attendre vue la pochette) mais on s'y fait assez facilement, et même si je préfère largement le son d'avant, j'adhère malgré tout à celui-là. Et le clip est franchement sympa, y en a qui ont du s'éclater à tourner ça !



On fait une petite pause douceur bien agréable avec On My Star. En revanche, même après plusieurs écoutes, je n'accroche pas du tout à Two Way, en duo avec James Bay, qui sonne "creux", pour le coup on est vraiment trop loin de ce que KT Tunstall a pu faire par le passé et pour ma part, ça ne passe tout simplement pas. Run on Home est agréable à écouter mais ne retient pas mon attention pour autant. Kin est la petite pépite de l'album, que ce soit la partie instrumentale qui nous embarque totalement ou tout simplement les paroles et la voix de KT Tunstall... à écouter encore et encore. Everything has its shape est particulièrement entraînant, là encore on retrouve un son très pop.



On termine avec Love is an Ocean qui nous ramène à nouveau dans le passé vers les premiers albums de KT Tunstall. Un de mes titres préférés sur cet album. Si je devais retenir quelques titres je dirais Maybe It's a Good Thing, Evil Eye, It took me so long to get here, But here I am, Kin, Everything has its shape et Love is an Ocean.

Kin est loin d'être mon album préféré de KT Tunstall, pour autant il reste agréable à écouter, avec des styles finalement assez variés d'un titre à l'autre. Alors pour ceux qui écoutent KT Tunstall : qu'avez-vous pensé de cet album ? Convaincus ou pas ?
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...