22 novembre 2016

La Boutique Vif-Argent, tome 1 : Une valise d'étoiles

Finley, qui vit dans le paisible village écossais d'Applecross, a toujours préféré aller à la pêche plutôt qu'à l'école. Mais ce n'est pas du goût de ses parents. Puni, le voilà obligé de remplacer le facteur dans sa tournée d'été. Un jour, il doit remettre à une certaine famille Lily une lettre envoyée par le mystérieux «Club des Voyageurs Imaginaires». Comme par enchantement apparaît alors une étrange boutique rouge, et surgit la fille la plus étonnante que Finley ait jamais rencontrée: Aiby Lily.
Bientôt, ils se trouvent confrontés à des événements inexplicables, des énigmes insolubles et de redoutables ennemis...
Ainsi commencent les aventures extraordinaires de l'intrépide Finley McPhee et de l'irrésistible Aiby Lily.




La Boutique Vif-Argent, tome 1 : Une valise d'étoiles de P.D. Baccalario, 236 pages, Gallimard Jeunesse, 2015

Mon avis : Pour commencer je resitue un peu le contexte dans lequel j'ai été amenée à lire ce livre. J'avais acheté les deux premiers tomes de cette série il y a un an pour ma nièce, avec également la série Malenfer. La connaissant j'ai voulu les lire avant elle pour voir si elle comprenait ce qu'elle lisait ou si elle se contentait de lire pour dire qu'elle lisait... Grand bien m'a pris. J'avais acheté les livres à la Fnac, et ils n'étaient pas forcément très bien rangés, si bien qu'au lieu de s'adresser à des enfants de 8 ans, ce serait plutôt un public de 10 ans... Donc ce n'est pas grave, on attend un peu et on retestera. Donc maintenant je me lance sur la lecture de La Boutique Vif-Argent.

Dans ce premier tome, nous allons faire la connaissance de Finley qui n'est pas le plus grand adepte de l'école, préférant partir pêcher, en compagnie de son chien, Chiffon. Malheureusement ses absences répétées vont mener à un redoublement. En guise de punition, il va se retrouver à travailler au bureau de poste local et même à distribuer lui-même le courrier avec son vélo. C'est ainsi qu'il va faire la connaissance d'Aiby qui vient de s'installer avec son père dans une étrange boutique assez reculée par rapport à la ville. Rapidement, il se rend compte que chacune de ses rencontres avec Aiby est entourée d'un nuage de mystères.

Ce livre se lit très facilement (pour un adulte, je n'ai pas encore le retour pour une enfant de bientôt 9 ans). Je m'arrête juste un instant sur le livre en tant qu'objet. Je trouve la couverture très jolie, c'est d'ailleurs elle qui m'a attirée vers le livre dès le départ, mais le livre sous la couverture est encore plus joli : hormis le toucher, on a vraiment cet aspect d'ancien livre, très agréable. À l'intérieur, on retrouve également des illustrations très belles à la fin de certains chapitres, qui reprennent les objets magiques retrouvés au fil des pages.

Les personnages sont tous attachants, notamment le frère de Finley, que l'on voit très peu mais que l'on sent très protecteur avec son frère.
Le personnage d'Aiby est également sympathique. L'histoire de sa famille en particulier est plutôt bien présentée, néanmoins il y a encore sûrement beaucoup de choses à apprendre sur les Lily. En revanche j'ai trouvé que son père était vraiment laissé de côté. Il aurait été intéressant de le voir un peu plus. Mais ce sera peut-être le cas dans les tomes suivants.

L'action se situe surtout à la fin du livre qui sert plutôt d'introduction à la série. Le tout nous emporte assez facilement, et on se laisse vite prendre dans la toile. Toutefois, si cette lecture était très agréable, elle n'était pas extraordinaire. Il faut bien entendu garder en tête que c'est un livre jeunesse, donc aucun doute que ça puisse être le cas pour un enfant. À voir comment se dérouleront les tomes suivants. Ce qui m'intéresserait, ce serait bien évidemment de voir Finley grandir au fil des livres et la profondeur de l'aventure avec lui.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire