19 avril 2015

L'étrange cas de l'homme mécanique

L'étrange cas de l'homme mécanique de Mark Hodder
SIR RICHARD FRANCIS BURTON
Explorateur, savant et agent de la Couronne ! L'une des seules personnes à savoir que le monde a changé du tout au tout et bascule sans que l'on puisse rien y faire...
ALGERNON CHARLES SWINBURNE
Jeune poète prometteur, amateur de frissons et du marquis de Sade. Pour lui, douleur est synonyme de plaisir, et le brandy sera sa perte !

SIR ROGER TICHBORNE : PERDU EN MER
Le voici de retour pour revendiquer la fortune familiale. Mais est-ce bien lui ? Pour les classes supérieures, c'est de toute évidence un habile escroc; pour les ouvriers de Londres, c'est le héros du peuple... Mais pour Burton, il est avant tout au centre d'un complot visant à escamoter de légendaires diamants connus sous le nom d'Yeux de Naga. L'enquête le mènera sur le domaine maudit des Tichborne... et à la rencontre du fantôme d'une sorcière !

Entre un manoir hanté et les rues de Londres secouées par des émeutes, de l'Amérique du Sud à l'Australie, d'un incroyable vol de bijoux à une possible révolution, Burton et Swinburne affrontent de terribles forces pour mettre un terme à une conspiration qui menace l'Empire britannique.

Leur enquête aboutit sur un final étonnant qui les verra combattre les morts, un ennemi à naître, et entrevoir le passé préhistorique et le futur déchiré par la guerre !

L'étrange cas de l'homme mécanique
de Mark Hodder, 493 pages, Bragelonne, 2015

Mon avis : Quel plaisir de retrouver Burton et Swinburne dans une nouvelle aventure ! On retrouve de nouveau nos deux héros plongés au cœur de Londres et ses crabes-éboueurs, ses chiens-facteurs, ses perroquets qui insultent tout ce qui bouge... On découvre de nouvelles technologies, de plus en plus volumineuses, et de plus en plus dangereuses, mais qui nous font rêver. L'auteur nous livre son roman avec des descriptions toutes plus précises les unes que les autres, nous emmenant dans un monde radicalement différent. Le tout sur un style riche, qui se lit comme on boit du petit-lait.

Burton va montrer une fois de plus sa détermination dans tout ce qu'il entreprend, luttant tant bien que mal contre la malaria et ses souvenirs de John Speke pour contrer l'ennemi. Cet opus nous démontre à quel point il est un dur à cuire.
Swinburne de son côté a toujours son côté attachant et drôle, malgré son penchant pour la boisson de plus en plus prononcé. Ce qui ne l'empêche pas d'avoir de bonnes idées pour sauver certaines situations. Mais combien de temps tiendra cette lucidité ? Là est la question !
On retrouve bien évidemment Trounce, qui n'hésite jamais à prêter main forte à Burton dès que nécessaire. De même pour Krishnamurthy, même s'il se fait plus discret que Trounce dans ce livre.
L'auteur nous présente un nouveau personnage, Herbert Spencer, vivant dans la rue, mais grand philosophe à ses heures perdues. Un personnage auquel on s'attache très vite... les perroquets ne pourront pas prétendre le contraire...
D'ailleurs, mention spéciale pour Pox, certes c'est un perroquet, certes il passe son temps à lancer des injures, mais c'est qu'il est d'une grande aide pour chacun des protagonistes avec les messages qu'il transmet.

La trame générale du livre est excellente. Attention toutefois à ne pas lâcher le fil sous peine d'être perdu. A se demander d'ailleurs comment l'auteur lui-même parvient à s'y retrouver. Le séjour au manoir des Tichborne et Roger Tichborne lui-même, alias Le Requérant, donnent froid dans le dos. Le mystère qui les entourent va durer un bon moment et une fois soulevé il ne fera qu'en soulever bien d'autres encore. Une fois le voile soulevé, ce qui se cache en dessous est surprenant. On ne se douterait jamais des forces à l'origine de tout ces chamboulements.
On découvre aussi à quel point et comment l'arrivée d'Edward Oxford dans le précédent opus a pu tout chambouler dans l'Histoire. D'ailleurs l'auteur n'oublie pas de nous rappeler en fin de livre, ce qui se passe en même temps, dans l'époque victorienne.
Enfin le final nous fait de grandes promesses pour le prochain livre, en espérant qu'elles seront tenues !

J'ai passé un excellent moment avec cette lecture. Voici un livre qui se lit d'une traite, à consommer sans modération, avec un bon petit thé sur le côté.

Note :

Chronique du livre précédent sur mon ancien blog :

Livre lu dans le cadre du challenge 1 pavé par mois
Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas du tout mais tu me donnes envie de lire le tome 1, je note !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je me suis lancée totalement à l'aveugle avec cet auteur. Je ne connaissais pas du tout le steampunk ni la réputation de l'auteur, tout ce que je voyais c'était ce livre tout simplement magnifique !

      Supprimer
    2. Moi aussi je me suis laissée tenter par sa belle couverture !! Je l'ai dans ma PAL ! Tu me donnes envie de le faire passer au dessus des autres !! :)

      Supprimer
  2. Est - ce tu penses qu'on peut le lire sans avoir lu le tome 1 ? 😊

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi pas, mais je pense que les livres formeront un tout avec des éléments utiles à la compréhension finale dans chaque tome. Je ne suis pas sûre d'être très claire...

      Supprimer