08 septembre 2017

Chaos, tome 1 : Ceux qui n'oublient pas

Paris, gare de Lyon. Une jeune femme brise une éprouvette et libère un virus inconnu qui se nourrit de la mémoire et frappe sans distinction d’âge, de sexe ou de milieu social.
Peu à peu, les infectés perdent toute capacité à penser et à agir. Malgré les mesures gouvernementales, l'épidémie se répand dans le pays, et même au-delà. Bientôt, le monde se peuple de « zombies », coquilles vides, errantes, répétant le même geste à l’infini.
Au milieu des décombres survivent quelques miraculés, des immunisés. Parmi eux, Chloé, Phil', Claudy et Arthur. Ils n’ont rien en commun et ne se connaissent pas. Pourtant, une voix mystérieuse leur souffle de se rencontrer.
Dans cette France en proie au chaos, ils doivent découvrir qui a déclenché la pandémie et, surtout, mettre fin à son œuvre de destruction.




Chaos, tome 1 : Ceux qui n'oublient pas de Clément Bouhélier, 453 pages, Éditions Critic, 2016

Mon avis : En pleine gare, une jeune femme va détruire une éprouvette sans que qui que ce soit, en dehors d'un adolescent qui ne comprendra ce geste que trop tard, ne s'en rende compte. Initialement quelques personnes commencent à se plaindre de maux de têtes intenses, puis de troubles de la mémoire, pour finir par ne plus pouvoir interagir avec les autres, manger, se mouvoir... A priori pour les médecins il ne s'agit pas d'un virus. Ils sont tout simplement incapables d'expliquer ce phénomène et de l'enrayer. Quatre personnes que tout oppose semblent immunisées contre ce phénomène et vont assister, impuissantes, à des scènes de violences et de désolation jusqu'à se retrouver pratiquement seules...

Je vous le dis d'emblée, j'ai adoré ce livre ! La plume de l'auteur est très agréable à lire. Il nous plonge parfaitement dans une ambiance angoissante, qui monte crescendo au fil des pages et nous empêche de refermer ce livre. Il ne faut pas s'attendre à de l'action ici. L'auteur plante vraiment le décor mais sans que ce soit ennuyant, bien au contraire. Il décrit parfaitement chaque étape de la propagation de cette maladie de l'oubli depuis la phase de contagion jusqu'au moment du signalement où les médecins réalisent qu'ils sont face à une épidémie.

On croise beaucoup de personnages dans ce livre et c'est peut-être le point négatif que je lui reproche : il y en a trop, et j'ai parfois eu du mal à m'y retrouver. J'ai donc eu besoin de pas mal de concentration sur ce point en particulier.
Concernant les personnages immunisés par cette "maladie", c'est un grand mystère, puisqu'ils sont totalement différents les uns des autres. Arthur est un jeune homme qui a plutôt bien réussi dans la vie. Chloé est une jeune femme qui s'est retrouvée à tourner des films pour adultes. Phil' est un adolescent comme un autre terrorisé par ce qui se passe autour de lui. Et enfin Claudy est un ancien banquier, veuf, à la retraite...

Quel est donc le point commun qui les relie, pourquoi eux ? C'est l'une des grandes questions qui se pose. L'autre étant : quel est l'origine de cette maladie ? Pour ma part le mystère est complet. Il y a clairement une note de fantastique derrière tout ça. Mais pour ma part, je n'ai pas vraiment compris les passages en rapport avec cet aspect fantastique des choses. J'ai donc hâte de lire le second tome afin d'obtenir les réponses à mes questions.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire