25 octobre 2017

Chroniques des prophéties oubliées, tome 1 : L'héritier du roi Arthur

Le royaume de Logres court un grave danger. Le roi Arthur est devenu trop vieux, ses chevaliers ont disparu, Merlin a perdu ses pouvoirs et Galaad a soif de vengeance !
Kadfael, le jeune protégé de Merlin et fils de Perceval le Gallois, va tenter l’impossible pour trouver le Graal, protéger Excalibur et rendre au royaume sa splendeur perdue. Aidé de son vieux maître, d’un nain bougon et d’Adélice, une fée aussi courageuse que troublante, il sera confronté à des situations plus périlleuses les unes que les autres.
Hommes, fées et nains devront s’allier pour éviter la destruction de leur monde. Réussiront-ils à vaincre Vikings, dragons, banshees, trolls à la solde de Galaad, le chevalier félon ?
À mi-chemin entre les récits de chevaliers de la Table Ronde, les légendes celtiques et la mythologie scandinave,
L’Héritier du roi Arthur plonge le lecteur dans un univers épique peuplé de héros et de créatures fantastiques, drôles ou terrifiantes !

Chroniques des prophéties oubliées, tome 1 : L'héritier du roi Arthur de Bertrand Crapez

Chroniques des prophéties oubliées, tome 1 : L'héritier du roi Arthur de Bertrand Crapez, 315 pages, Zinedi, 2016

Mon avis : Alors qu'Arthur est mourant, Kadfael, fils de Perceval, se retrouve bien malgré lui emporté dans une aventure avec Merlin et Adélice, une fée, afin de protéger le royaume de Galaad et sa mère Viviane. Malheureusement Merlin est devenu bien vieux et ses pouvoirs ne sont plus ce qu'ils étaient. Les trois compagnons vont tenter de trouver des alliés pour s'élever contre Galaad mais leur chemin va être semé d'embûches.

Je vais être assez rapide sur cette chronique (après plus d'un mois d'absence, vous vous doutez que cette lecture n'est plus toute fraîche dans ma tête, et ce sera valable pour encore quelques chroniques après celle-ci). Globalement j'ai aimé cette lecture. Ne vous attendez pas à retrouver Arthur, Lancelot et compagnie : on est clairement dans une période faisant suite au règne d'Arthur. J'ai particulièrement apprécié de partir sur cette base de la légende Arthurienne. Globalement la plume de l'auteur se lit bien avec beaucoup de traits d'humour. Toutefois j'ai trouvé certaines phrases un peu longue et alambiquée, si bien que j'avais un peu de mal à comprendre le sens, mais ça ne concernait vraiment que quelques passages.

J'ai bien adhéré aux personnages. Ceci dit j'ai trouvé le changement de caractère de Kadfael un peu trop soudain, passant du gamin naïf et rougissant pour un rien au parfait chevalier d'un coup d'un seul... j'ai trouvé ça un peu gros mais ça n'a pas gêné ma lecture pour autant.

Par contre j'ai été assez dérangée par les références multiples à Tolkien. Avec deux ou trois références ça passe sans problème, mais au bout d'un moment ça devient lassant... je pense notamment à une scène avec Merlin dont les dialogues m'ont fait aussitôt penser à Gandalf face au Balrog. Ou encore une scène entre Adélice et le nain Dargo durant un combat qui m'a fait penser à la relation entre Gimli et Legolas... Il y en a bien d'autres ! Autre petit point négatif : il m'a semblé qu'on trouvait beaucoup de créatures magiques... et même un peu trop. Au bout d'un moment j'avais l'impression d'avoir un catalogue de toutes les créatures magiques possibles. Introduire certaines créatures qui vont servir à l'histoire, d'accord, mais si c'est juste pour dire qu'on en a parlé... je ne vois pas trop l'intérêt.
Ceci dit ça n'a pas suffit à gâcher mon plaisir et d'être totalement emportée dans cette aventure dans laquelle on n'a pas le temps de s'ennuyer et qui s'inspire de plusieurs mythologies différentes. On trouve pas mal de rebondissements. Aussi ne vous arrêtez pas à la couverture qui n'est pas forcément très attirante. Pour ma part je compte bien découvrir le deuxième tome pour savoir ce que l'auteur a d'autre en réserve.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...