27 juin 2017

Mortelle tentation

Quand l’homme que vous aimez est accusé du pire, la confiance et la passion vacillent... Connaît-on vraiment la personne qui partage notre vie ?

Dans un coin sauvage des Pyrénées, le cadavre d’une jeune femme est retrouvé entièrement nu. Peter, le mari d'Alexia, randonne en solitaire à cet endroit mais il est injoignable depuis le jour du crime. D’abord inquiète qu’il ait croisé la route de l’assassin, Alexia découvre avec effroi qu'il connaissait la victime. Et s’il était en réalité le meurtrier ?

Déchirée entre l’amour et le doute, Alexia doit faire éclater la vérité.


Mortelle tentation

Mortelle tentation de Christophe Ferré, 470 pages, France Loisirs, 2016

Mon avis : Alexia et Peter filent le parfait amour depuis 20 ans avec leur fils. Ancien joueur de rugby renommé, Peter aime la randonnée en montagne. Il lui arrive régulièrement de partir sans donner de nouvelles pendant quelques jours. Mais lorsque le corps d'une jeune femme est retrouvé à l'endroit où il est supposé randonner et qu'il ne donne plus la moindre nouvelle, Alexia, avocate, finit par douter de Peter. Elle va se retrouver tiraillée entre son amour pour lui et l'horrible soupçon qu'elle nourrit sur sa culpabilité.

J'avais totalement craqué pour la couverture de ce livre. Elle a ce petit effet glaçant et mystérieux qui promet une lecture angoissante...
Commençons d'abord par le style. J'ai trouvé la plume de l'auteur assez lourde. Dans l'ensemble le livre se lit facilement mais certaines formulations m'ont étonnée. Je pense notamment à la façon de l'auteur de parler des preuves retrouvées sur le corps de la victime. J'ai trouvé ça un peu indigeste. Par ailleurs la même formule était utilisée de façon très répétitive. Sans parler de sa façon d'aborder les sentiments entre Alexia et Peter : catalogue de tous les clichés possibles sur les sentiments amoureux... ça devenait franchement lassant. En revanche, les chapitres étaient assez courts, ce qui permettait de donner un bon rythme au livre. Bref, vous l'aurez compris : le style de l'auteur ne m'a pas du tout convaincue.

Passons aux personnages. En dehors d'Alexia, ils sont tous survolés. Je ne leur ai pour ainsi dire pas trouvé de profondeur.
Quant à Alexia, elle est avocate. Or très rares sont les moments où elle réfléchit comme une avocate. Il est certain qu'il est difficile de réfléchir de façon rationnelle quand une affaire de meurtre nous touche d'aussi prêt (du moins je le suppose...). Mais tout de même, on garde des réflexes du quotidien. Si elle s'est positionnée en tant qu'avocate sur 3 pages c'est déjà bien (sur 470 quand même). Du reste, elle met totalement de côté plein d'éléments qui lui sont servis sur un plateau... L'amour est aveugle dirons nous... Et pourtant elle suspecte clairement Peter du meurtre, allez comprendre.

Enfin côté intrigue... c'est le flop... J'ai tout deviné très rapidement. Le schéma était évident, un gros cliché. Je n'avais pas d'idée sur l'identité du coupable dès le départ mais j'avais compris bien avant la fin. L'auteur nous met en main beaucoup trop d'indices dès le départ. Et comme je le disais plus haut, on a beaucoup d'indices, mais la grande majorité est totalement laissée de côté par Alexia, alors que c'est visible comme le nez au milieu de la figure.

Bref, grosse déception pour ma part...

Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...