19 novembre 2017

Puzzle

Accepteriez-vous de mourir... dans un jeu ?

Ilan et Chloé sont spécialistes des chasses au trésor. Longtemps, ils ont rêvé de participer à la partie ultime. Celle de ce jeu mystérieux dont on ne connaît pas les règles, seulement le nom :
Paranoïa.

Le jour venu, ils reçoivent enfin la règle numéro 1 :
Quoi qu'il arrive, rien de ce que vous allez vivre n'est la réalité. Il s'agit d'un jeu.

Suivie, quelques heures plus tard, de la règle numéro 2 :
L'un d'entre vous va mourir.

Quand les joueurs trouvent un premier cadavre, quand Ilan découvre des informations liées à la disparition toujours inexpliquée de ses parents, la distinction entre le jeu et la réalité est de plus en plus difficile à établir.

Paranoïa peut alors réellement commencer...



Puzzle de Franck Thilliez, 430 pages, Fleuve Éditions, 2013

Mon avis : Dans Puzzle de Franck Thilliez, nous allons suivre le personnage d'Ilan Dedisset hanté par la disparition de ses parents, qu'il cherche à tout prix à résoudre. Grands scientifiques, ses parents ont disparu quelques années auparavant en mer, lui laissant un dessin avec quelques annotations.
Chloé, son ex-petite amie, refait surface après un an d'absence sans la moindre explication, pour lui demander de l'aider à entrer dans un jeu appelé Paranoïa.
En parallèle de ces évènements, Ilan a l'étrange sentiment d'être épié et fait, de façon surprenante, des découvertes sur l'auteur de meurtres ayant eu lieu en montagne, un an auparavant.

Même si la plume de Franck Thilliez est toujours aussi agréable à lire, j'avoue ne pas être parvenue à entrer dans l'histoire. Certains schémas commencent à devenir répétitifs chez l'auteur, si bien que je me suis doutée d'un élément primordial assez rapidement. Quelques éléments par-ci par-là n'ont fait que confirmer mes soupçons petit à petit. Du reste concernant l'identité de l'assassin elle a fini par venir à mon esprit assez naturellement bien avant la fin du livre.

Je ne peux pas dire que je n'ai pas aimé. Simplement je pense que si je n'avais pas lu les livres précédents de Franck Thilliez, je me serais très certainement laissée berner du début à la fin.

Il en va de même pour l'ambiance générale de huis-clos. Nos protagonistes se retrouvent plongés dans un hôpital psychiatrique abandonné au milieu de nulle part, en plein milieu d'une tempête de neige, sans aucune possibilité de contacter l'extérieur. L'environnement décrit est glauque à souhait. Plus on avance dans le livre, plus l'horreur et la terreur sont présentes. Mais pour les mêmes raisons qui font que je n'ai pas su rentrer dans l'histoire, je ne me suis pas sentie "concernée" par cette ambiance. Je n'ai pas réussi à ressentir ce sentiment d'angoisse et d'oppression que j'ai pu ressentir sur d'autres livres de l'auteur.

Morale de l'histoire : devrais-je faire une pause sur la lecture des livres de Franck Thilliez ?

Et vous qu'en avez-vous pensé ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...